Mon histoire

Qui se cache derrière « Les Bocaux de Clo » ?

C’est moi, Claudine, une jeune grand-mère âgée de bientôt 48 ans.

 

 

 

 

 

Comment est né « Les Bocaux de Clo » ?

Une prise de conscience a commencé il y a 4 ans, à la naissance de mon premier petit enfant, une fille nommée Livia. Qu’est-ce que ça change ? Pleins de choses ; on prend déjà conscience que le temps passe, et qu’il est peut-être temps de prendre soin de soi pour pouvoir vivre plus longtemps, et si possible en bonne santé.

Pour quoi faire ? Et bien pour profiter le plus longuement possible de tout ce que nous offre la vie, des enfants, des petits enfants, et tout le reste. Entre-temps, un deuxième petit enfant est arrivé, un garçon nommé Élio, qui vient d’avoir 18 mois. La venue de Livia et Élio nous a fait, mon mari et moi, prendre conscience que « nous », enfants des 70’s, nous ne pouvions plus consommer les ressources et produire des déchets sans nous soucier de ce que nous laisserons aux générations futures !

La prise de conscience s’est renforcée en début 2017, moment où mon mari Pascal a commencé à ramasser les déchets qui trainent dans la nature lors de nos balades avec notre chien Isa, un Golden Retriever femelle de 5 ans. C’est à ce moment-là que nous nous sommes réellement rendu compte du nombre de déchets d’emballages qui étaient fabriqués, transportés, puis jetés. Même s’ils sont recyclables, cela reste à la base de la matière première qui sert juste à emballer, voir suremballer les produits que nous achetons.

En parallèle de ça, nous nous étions auparavant déjà personnellement engagés en 2016 vers une alimentation plus saine, notamment en consommant un maximum de produits bio. Consommer bio, nous a permis de découvrir les achats en vrac, et nous nous y sommes convertis progressivement.

Nous continuons donc à évoluer vers un mode de consommation plus responsable, pour produire moins de déchets, éradiquer le gaspillage alimentaire, pour une vie plus saine, pour nous et notre environnement.

J’ai toujours eu envie d’entreprendre dans une activité gratifiante, avec du contact humain et un emploi du temps maitrisé pour profiter de mes enfants et petits-enfants. Sous l’impulsion de mon mari Pascal, un créatif, agitateur d’idées durables et responsables, j’ai créé les Bocaux de Clo, un concept atypique d’épicerie en drive de produits en vrac pour consommer autrement, en mode zéro déchet. Ceci me permet donc de réunir toutes les envies et valeurs qui nous animent, en particulier apporter une solution concrète et durable face aux enjeux environnementaux et de santé, tout en ayant une activité indépendante.