Skip to main content
Les épices et herbes, + d’emballage que de produit !

Pour acheter les épices et herbes, nous avons été conditionnés pour que nous allions au supermarché, dans un rayon avec un superbe présentoir attractif et coloré, rempli de bocaux en verre ou en plastique.

Devant ce présentoir, on se sent toujours bien, on a l’impression de voyager, et si l’on regarde d’un peu de plus près, tout n’est pas aussi beau que ça. Les herbes et épices sont conditionnées dans des contenants pratiquement jamais réutilisables, et composés de verre et de plastique, qu’il est impossible de dissocier si l’on souhaite trier ses déchets.

Par exemple, un contant de mélange 5 baies en verre pèse 104 grammes, et l’on y met seulement 25 grammes de produit ; ça veut dire que l’on achète plus d’emballage que de produit, et ça, c’est le consommateur qui le paye. Quid de l’emballage une fois qu’il est vide ? bhein on le jette dans la poubelle des non recyclables, car il est impossible de dissocier le plastique du verre. Quel gâchis, vous ne trouvez pas ?

95% du poids du produit acheté est juste pour l’emballage

J’ai même repéré un produit de marque distributeur (souvent conditionné par les grandes marques), un contant en verre contenant 8 grammes de persil, alors que le contant pèse à lui tout seul 124 ; ça veut dire que l’on achète et paie pour acheter 8 grammes de produits et 124 gr de déchet, de surcroit hyper cher, à 124€ le kilo. Pire encore, il existe le même type de conditionnement avec seulement 3,5 grammes de persil et un poids d’emballage de 75gr, pour un prix au kilo qui grimpe à 171€ le kilo. Ça fait cher le kilo pour un produit conventionnel (non Bio) et dont l’origine ne figure pas sur l’emballage

Un prix au kilo qui s’envole

Entre autres, le prix au kilo intègre bien sûr ce contenant onéreux et complexe à fabriquer, ce qui fait grimper le prix unitaire de chaque produit conditionné ainsi ; on ne fait pas attention, car on y est habitué, l’offre n’a pas évolué et les solutions plus durables ne sont pas mise en avant, pourquoi ? Car pour tous ces fabricants, le business est juteux, et rapporte de l’argent, alors pourquoi changer ?

Il existe des conditionnements en plus gros contenant dans les supermarchés, et vous regarderez où ils se trouvent, tout en bas, au niveau du sol, loin de notre champ de vision. La prochaine fois que vous irez au supermarché, baissez les yeux (il faut aussi s’accroupir) et comparez les prix au kilo, vous serez surpris comme le prix au kilo chute rapidement.

J’entends ce que vous dites « Mais comment faire autrement ? » pour éviter de gaspiller toutes cette matière ?

Au lieu d’acheter cher, un produit dont on ne connait pas l’origine, avec un déchet que vous paierez une seconde fois au moment ou vous le jeter, acheter ces mêmes produits en vrac ; achetez-en vrac vos épices et herbes, vous ferez des économies, beaucoup moins de déchets et la planète vous dira merci !

Nous « Les Bocaux de Clo », nous proposons une gamme d’épices et herbes Bio, en emballages consignés, à un prix fixe quel que soit le volume, une origine connue, et bien moins cher que les prix des marques vendues au supermarché (par exemple, le persil Bio est à 61,30€ le kilo et provient d’Allemagne).

Avec « Les Bocaux de Clo », vous payez uniquement le contenu, pas le contenant, et vous n’aurez plus de déchets

www.lesbocauxdeclo.com

Voir les articles similaires


X